ATELIERS

Atelier Montage Kahena Attia

Kahena attia, après 6 années à l’ORTF-SFP à Paris comme monteuse de films, entame son parcours de cinéaste indépendante. Elle devient la menteuse attirée des grands cinéastes tunisiens, africains, arabes et même européens. Son parcours riche d’expérience et de reconnaissance internationale lui vaut sa récente entrée, en qualité de membre actif, à « Beït El Hikmah », Académie des Sciences, des Arts et des lettres de Tunisie.

Atelier virtuelle Cherine Lakhdar et Zied Hamrouni

Chérine lakhdar

Chérine lakhdar, productrice exécutive franco-tunisienne, tant dans le milieu culturel que publicitaire depuis 2009, elle fonde en 2016 avec ses associés damien gires et guillaume lucas, une agence de communication et de production dédiée à la création de contenus et d’évènements immersifs (vr/ar/xr), hervé.

Avec comme ambition le développement des nouvelles technologies immersives et digitales en afrique (et une forte envie de se dorer la pilule au soleil #sourire), la création d’une structure similaire à hervé et basée à tunis prend forme sous le nom ajar.
Un passage est ainsi créé entre 2 communautés, créant une reflexion et action commune sur ces expériences digitales innovantes.

L’organisation du hackathon ffag – isam permet d’apporter la dynamique de ce nouveau média/médium à l’une des catégories de personnes les plus concernées par son développement futur : les étudiants en école audiovisuelle ou artistique. C’est-à-dire les producteurs, réalisateurs, techniciens, artistes… de demain.

Zied Meddeb Hamrouni

Artiste pluridisciplinaire, entre Art sonore, Video et installations performatives, ziedmeddeb hamrouni est en constante quete du medium ultime qui croisera au mieux les disciplines qu’il manipule. La realité virtuelle semble faire partie de ce qui serait une reponse à cette quete.

Atelier scénario Matthieu Reynaert et Waleed Sayfeldine

Walid Seif Eddin

Scénariste, critique, cinéaste et réalisateur égyptien. Il a occupé plusieurs postes de cinéma et a écrit le scénario de plusieurs films. Il a enseigné le scénario, la production dramatique, le cinéma documentaire et l’histoire du cinéma arabe. Il a donné de nombreuses conférences et ateliers sur le scénario. Il a écrit une dizaine de livres dans le domaine du cinéma et a emporté plusieurs prix locaux et internationaux.

Matthieu Reynaert

Après avoir étudié la réalisation à l’Institut des Arts de Diffusion de Louvain-la-Neuve, je me spécialise dans le scénario en suivant un master en Écriture et Analyse Cinématographiques à l’Université Libre de Bruxelles. Après un mémoire sous la direction de Luc Dardenne, j’écris avec son réalisateur Joachim Lafosse le film « À Perdre La Raison » (sélection officielle au Festival de Cannes 2012, prix d’interprétation Un Certain Regard pour Émilie Dequenne, Magritte du Meilleur Film, nommé au Magritte du meilleur scénario et au César du meilleur film étranger).

X